La ''Sea Bubble''

Futuriste, parce que c’est un nouveau modèle de transport, mais déjà en passe d’aboutir, la ‘‘Sea Bubble’’ pourrait très prochainement se déplacer à Paris. Une sorte de voiture quatre places, à propulsion électrique, mais exclusivement fluviale, car se déplaçant à fleur de la Seine…

Le Mobili' Mag
Flash player is not available, you can download it here

Le navigateur Alain Thébault, déjà précurseur dans les années 90 avec ‘‘l’Hydroptère’’, récidive à présent avec son nouveau projet qui s’appelle la ‘‘Sea Bubble’’. Il y a une vingtaine d’années, le procédé qui a abouti à la naissance de ce voilier de haute technologie, ‘‘l’Hydroptère’’, s’est inspiré de l’effet de portance qui est la règle dans le monde de l’aviation. Il s’agissait de le transposer à la navigation, en permettant aux bateaux de s’élever au-dessus des flots pour gagner de la vitesse en offrant le moins de résistance dans l’eau. Selon le même principe, la ‘‘Sea Bubble’’ est destinée à naviguer au-dessus de la Seine à Paris. Une innovation qui pose de nombreuses questions auxquelles répond Francis Demoz, journaliste expert des mobilités. Il est au micro de Florian Delisle, écoutez.