L'excès de lenteur est verbalisable

Aussi vrai que les excès de vitesse vous exposent à une contravention, si vous êtes flashé, le constat inverse vous vaudra la même sanction, car aucun automobiliste ne doit gêner la marche normale des autres véhicules sans aucune raison admissible. En effet chaque usager doit adapter sa vitesse aux vues des conditions extérieures et des circonstances de circulation.

Automobile et la loi
Flash player is not available, you can download it here

Si la plupart des conducteurs sont habitués aux amendes pour excès de vitesse, ils sont beaucoup plus rares à s’être fait verbaliser pour une vitesse anormalement basse. C’est ce qu’indique le code de la route avec l’article R413-19 : ‘‘Aucun conducteur ne doit gêner la marche normale des autres véhicules en circulant sans raison valable à une vitesse anormalement réduite. En particulier sur autoroute, lorsque la circulation est fluide et que les conditions atmosphériques permettent une visibilité et une adhérence suffisante, les conducteurs utilisant la voie la plus à gauche ne peuvent pas circuler à une vitesse inférieure à 80 km/h. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe’’. Trop vite, trop lent ? Francine Thomas pose la question à notre consultant juridique, Maitre Eric de Caumont, avocat au barreau de Paris, écoutez.écoutez.