Un ''Capitaine de Soirée'' précoce

Votre rendez-vous juridique s’intéresse à un fait divers, aussi surprenant qu’il est exceptionnel. Il s’est produit lors d’un contrôle de gendarmerie sur les routes du Loiret, près d’Orléans…

Flash player is not available, you can download it here

Quelle surprise pour les gendarmes de la brigade motorisée de Briare, quand ils constatent que le conducteur auquel ils viennent d’intimer l’ordre de s’arrêter, n’a que 12 ans ! C’est son père, alcoolisé à ses côtés, qui lui a confié les clés du véhicule en le désignant de fait ‘‘capitaine de soirée’’.

Dans le principe, le ‘‘capitaine de soirée’’, c’est la personne qui est désignée, en amont, au sein d’un groupe pour raccompagner les autres en toute sécurité. Il doit, ne pas avoir consommé d’alcool et bien sûr, être détenteur du permis de conduire. Et c’est là le hic ! Le fils est poursuivi pour conduite sans permis et son père pour complicité de défaut de permis de conduire et défaut de contrôle technique.

Maître Eric de Caumont, notre consultant juridique, est interrogé sur ce sujet par Francine Thomas, écoutez.