Usurpation de plaques d'immatriculation

C'est un problème de plus en plus fréquent : l’usurpation des plaques d’identité. Notre consultant juridique nous explique comment lutter contre cette délinquance.

L'auto et la Loi
Flash player is not available, you can download it here

De plus en plus d’automobilistes sont victimes de cette fraude. Leurs auteurs sont souvent bien organisés : c’est le même modèle qui est choisi, dans la même ville. Difficile alors pour l’automobiliste de prouver qu’il n’est pas à l’origine des amendes, de stationnement ou d'excès de vitesse, qui lui sont reprochées. Cette forme de délinquance est fréquente malgré des sanctions très lourdes, mais la manœuvre est facile. Maître Éric de Caumont, avocat au barreau de Paris et spécialisé dans les questions liées à l’automobile, veut sécuriser la fabrication des plaques et c’est ce qu’il explique à Francine Thomas.